5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet
Congrès
La Fédération
Domaine pour les membres
Formation continue
Devenir sage-femme
Offres d'emploi
Journal "Sage-femme.ch"
Sections
Recherches sages-femmes
Coin des médias
Littérature
Liens
Contacts

La FSSF remercie, pour leur soutien
apporté à la réalisation de ces pages
:


Disponible au shop:
Etui en bâche de camion
> plus d'infos / images...
> commander au shop...
Nouveau au shop!
Carte de stationnement "Sage-femme en service"
> commander au shop...


Actualités pour les membres

Archives: | Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4 | Page 5 | Page 6 | Page 7 | Page 8 | Page 9 | Page 10 | Page 11 | Page 12 | Page 13 | Page 14 | Page 15 | Page 16 | Page 17 | Page 18 | Page 19 | Page 20 | Page 21 | Page 22 | Page 23 | Page 24 | Page 25 | Page 26 | Page 27 | Page 28 | Page 29 | Page 30 | Page 31 | Page 32 | Page 33 | Page 34 | Page 35 | Page 36 | Page 37 | Page 38 | Page 39 | Page 40 | Page 41 | Page 42 | Page 43 | Page 44 | Page 45 | Page 46 | Page 47 | Page 48 | Page 49 | Page 50 | Page 51 | Page 52 | Page 53 | Page 54 | Page 55 | Page 56 | Page 57 | Page 58 | Page 59 | Page 60 | Page 61 | Page 62 | Page 63 | Page 64 | Page 65 | Page 66 | Page 67 | Page 68 | Page 69 | Page 70 | Page 71 | Page 72 | Page 73 | Page 74 | Page 75 | Page 76 | Page 77 | Page 78 | Page 79 |

21.10.2015  Arrêter de fumer à deux, c’est mieux
21.10.2015  Swiss Quality Award 2016
21.10.2015  "Avez-vous du mal à payer vos factures du ménage?"
21.10.2015  En France, moins d'hommes chez les sages-femmes
21.10.2015  Le nouveau portail www.sex-i.ch
21.10.2015  Prédire à 88% le succès d’une FIV
28.09.2015  Article de Patricia Perrenoud
10.09.2015  Frances Kelsey est décédée à 101 ans

 

Arrêter de fumer à deux, c’est mieux

Diverses études ont montré que le soutien d'une personne proche augmente les chances de succès d'une personne qui veut cesser de fumer et que l'accompagnement d'une amie ou d'un ami est particulièrement utile dans les premières semaines de désaccoutumance. Dans le cadre de la campagne de prévention du tabagisme SmokeFree, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et ses partenaires lancent une nouvelle application pour téléphones mobiles qui offre une aide interactive.

L’application SmokeFree Buddy met en lien une personne qui veut arrêter de fumer avec une autre qui la soutient dans sa démarche. Grâce à cette application, un proche peut intervenir en temps réel pour soutenir la personne désireuse d'arrêter. Celle-ci peut à son tour exprimer n'importe quand ce qu'elle ressent et solliciter de l'aide. La personne de soutien (le «Buddy» ou pote) dispose alors d'éléments de réponses élaborés par des professionnels et adaptés à diverses situations, de manière à pouvoir garantir un soutien optimal. Les textes peuvent être complétés et modifiés par des commentaires personnels. L'application peut aussi être utilisée par deux fumeurs qui souhaitent arrêter ensemble.

Autres informations: http://www.stop-tabac.ch/fr/143-promo-stop-tabac/2718-smokefree-buddy-2

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Swiss Quality Award 2016

Ce concours récompense chaque année des innovations hors pair visant à améliorer la gestion de la qualité dans le domaine de la santé. Avec ses trois catégories de prix, le Swiss Quality Award met en évidence la grande diversité des démarches pour la qualité. Il laisse une grande liberté quant au contenu des projets et à la méthode utilisée, mais le lien avec le domaine de la santé reste primordial. Il offre aux nombreux pionniers l’opportunité de faire connaître leurs innovations au grand public et de gagner l’un des trois prix de CHF. 10’000.- chacun, ou encore de remporter le prix du meilleur poster doté de CHF. 2’000.-. Ces prix sont remis chaque année lors du Symposium national pour la gestion de la qualité dans le secteur de la santé: le prochain aura lieu le 1er juin 2016 à Soleure.

Autres informations: http://www.swissqualityaward.ch

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer "Avez-vous du mal à payer vos factures du ménage?"

En juin 2015, le prix de la recherche en médecine de premier recours du Collège de médecine de premier recours (CMPR) a été attribué à un groupe de recherche autour de Dr Patrick Bodenmann de la Policlinique médicale universitaire (PMU) et du Pr Thomas Bischoff ainsi que de la Dre Lilli Herzig de l’Institut universitaire de médecine de famille (IUMF) de l’université de Lausanne.

Les médecins ont étudié combien de patients renoncent aux soins médicaux pour des raisons économiques. Pour cela, ils ont recruté 47 cabinets de médecins de famille sur l’ensemble de la Suisse romande et interviewé plus de 2000 patients. Il en résulte que 10,7% des patients participant à l’étude ont indiqué avoir renoncé à des soins médicaux au cours des 12 derniers mois.


 

continuer En France, moins d'hommes chez les sages-femmes

C'est en 1982 que les écoles françaises de sages-femmes ont commencé à accepter les hommes. Bien que les candidates aient été toujours largement majoritaires, le nombre de candidats a été multiplié par plus de 5 entre 2005 et 2010. Il atteint même plus de 10% des effectifs en 2010.


 

Le nouveau portail www.sex-i.ch

À l’occasion de la Journée mondiale de la contraception du 26 septembre 2015 (World Contraception Day), Santé Sexuelle Suisse a lancé le nouveau site d’information«sex-i.ch» (en plus de 10 langues) pour que chacun-e puisse choisir une contraception de manière informée et vivre pleinement de sa sexualité.
www.sex-i.ch contient des informations actuelles et médicalement vérifiées dans plusieurs langues sur des thèmes relatifs à la santé sexuelle: organes génitaux, contraception, grossesse et interruption de grossesse ou infections sexuellement transmissibles. C'est un véritable outil en ligne: les fiches pratiques sur chacun des thèmes peuvent être imprimées en un seul clic. En outre, le site est compatible avec smartphones et tablettes.
Toutes ces informations sont aussi accessibles très facilement auprès des centres de santé sexuelle et planning familial, dont Santé Sexuelle Suisse est la faîtière et qui offrent dans toute la Suisse des consultations professionnelles, personnalisées et confidentielles sur les thèmes de la santé sexuelle et de la contraception.

Autres informations: http://www.sex-i.ch/fr/home/

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Prédire à 88% le succès d’une FIV

Un biomarqueur présent dans le sang et le liquide folliculaire permet de prédire les chances de succès d’une procréation médicalement assistée avec une fiabilité de 88%. C'est ce qu'a mis en évidence une équipe de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) au Centre hospitalier universitaire de Montpellier. Les chercheurs ont en effet découvert un marqueur biologique identifiable de manière très peu invasive, permettant de savoir si une FIV a de bonnes chances d’aboutir ou non. Le résultat de ce test semble fiable à 88%. Le Prof. Samir Hamamah, responsable de ces travaux, l’utilise depuis 2011: il a ainsi doublé les taux de naissances issus de procréation médicalement assistée dans son service.


 

Article de Patricia Perrenoud

Vous trouvez ici la bibliographie relative à l'article "Suivi postnatal et vulnérabilités plurielles: entre solitudes, violences et pauvreté" paru dans "Sage-femme.ch" d'octobre 2015.

10 2015 Perrenoud bibliographie.pdf

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Frances Kelsey est décédée à 101 ans

La célèbre pharmacologue et médecin canadienne qui avait lancé l'alerte sur le danger du Thalidomide dans les années 60, est décédée le 7 août dernier à l'âge de 101 ans.
Née en 1914 au Canada (Vancouver), elle avait fait des études de pharmacologie et de médecine. Embauchée en 1960 par l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (Food and Drugs Administration FDA) à Washington, sa première mission fut d'examiner un tranquillisant et analgésique spécialement indiqué pour traiter les nausées matinales des femmes enceintes, dénommé Thalidomide.

Malgré la mise sur le marché de ce médicament au Canada et dans plusieurs pays européens, africains et arabes (46 au total) sous diverses appellations, Frances Kelsey avait refusé de céder à la pression du manufacturier (menaces, plaintes, etc.) pour l'autoriser aux États-Unis. Elle avait plutôt demandé d'autres tests scientifiques en profondeur afin de vérifier l'efficacité et la sécurité du médicament sur la santé du fStus, et ce, en s'appuyant entre autres sur une étude publiée dans le British Medical Journal en décembre 1960. Ses soupçons se révélèrent tout à fait justifiés quand on découvrit au Canada et en Europe que ce médicament provoquait de graves malformations congénitales chez les foetus. Cette victoire de Frances Kelsey a permis de resserrer la règlementation pharmaceutique des médicaments aux États-Unis et dans le monde.

SHV/FSSF, Josianne Bodart