5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet
Congrès
La Fédération
Domaine pour les membres
Formation continue
Devenir sage-femme
Offres d'emploi
Journal "Sage-femme.ch"
Sections
Recherches sages-femmes
Coin des médias
Littérature
Liens
Contacts

La FSSF remercie, pour leur soutien
apporté à la réalisation de ces pages
:


Disponible au shop:
Etui en bâche de camion
> plus d'infos / images...
> commander au shop...
Nouveau au shop!
Carte de stationnement "Sage-femme en service"
> commander au shop...


Actualités pour les membres

Archives: | Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4 | Page 5 | Page 6 | Page 7 | Page 8 | Page 9 | Page 10 | Page 11 | Page 12 | Page 13 | Page 14 | Page 15 | Page 16 | Page 17 | Page 18 | Page 19 | Page 20 | Page 21 | Page 22 | Page 23 | Page 24 | Page 25 | Page 26 | Page 27 | Page 28 | Page 29 | Page 30 | Page 31 | Page 32 | Page 33 | Page 34 | Page 35 | Page 36 | Page 37 | Page 38 | Page 39 | Page 40 | Page 41 | Page 42 | Page 43 | Page 44 | Page 45 | Page 46 | Page 47 | Page 48 | Page 49 | Page 50 | Page 51 | Page 52 | Page 53 | Page 54 | Page 55 | Page 56 | Page 57 | Page 58 | Page 59 | Page 60 | Page 61 | Page 62 | Page 63 | Page 64 | Page 65 | Page 66 | Page 67 | Page 68 | Page 69 | Page 70 | Page 71 | Page 72 | Page 73 | Page 74 | Page 75 | Page 76 | Page 77 | Page 78 | Page 79 | Page 80 | Page 81 | Page 82 | Page 83 | Page 84 | Page 85 | Page 86 | Page 87 | Page 88 | Page 89 | Page 90 | Page 91 | Page 92 | Page 93 | Page 94 | Page 95 | Page 96 | Page 97 | Page 98 |

22.02.2017  Les avantages à long terme de la méthode kangourou
21.02.2017  Nouvelle adresse
21.02.2017  Séance du CC: première étape importante atteinte
21.02.2017  Ce dont il faut tenir compte pour la plate-forme e-log
21.02.2017  Le conseil rédactionnel de Romandie recrute
20.02.2017  Conférence annuelle "Disaster care"
13.12.2016  Deux nouveaux cursus de master en 2017
13.12.2016  Pourquoi démissionner ?

 

Les avantages à long terme de la méthode kangourou

La recherche de la Fondation Kangourou a comparé de jeunes adultes de 18 à 20 ans qui, comme enfants prématurés ou de faible poids à la naissance, avaient été répartis de façon aléatoire à la naissance entre un groupe devant recevoir des soins maternels de type kangourou (SMK) et un autre recevant des soins classiques en incubateur jusqu’à ce qu’ils puissent maintenir leur température corporelle.
Au cours de cette première étude randomisée contrôlée menée entre 1993 et 1996, les chercheurs ont documenté les avantages à court et à moyen terme de la formation en SMK sur la survie des nourrissons, le développement du cerveau, l’allaitement maternel et la qualité du lien mère-enfant.
En examinant la mortalité, la recherche a révélé que les SMK avaient offert une protection significative contre la mort précoce. Le taux de mortalité dans le groupe témoin (7,7%) était plus du double de celui du groupe ayant reçu des SMK (3,5%).
Les autres résultats de l’étude révèlent notamment un taux d’absentéisme moindre à l’école pour le groupe ayant reçu des SMK, des familles plus stimulantes, protectrices et dévouées à leurs enfants que celles du groupe témoin, un cerveau plus gros et des scores d’agressivité et d’hyperactivité plus faible dans le groupe SMK, ou encore un avantage faible mais significatif (3,6%) pour l’intelligence globale chez les bébés SMK les plus fragiles par rapport aux nourrissons similaires dans le groupe témoin.

Source: Grands Défis Canada

Autres informations: Site de Grands Défis Canada

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Nouvelle adresse

Dès le 11 mars, la FSSF aura une nouvelle adresse, l’office de poste et la case postale ayant été supprimés. Son adresse sera désormais :
Fédération suisse des sages-femmes
Secrétariat
Rosenweg 25 C
3007 Berne

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Séance du CC: première étape importante atteinte

Le Comité central (CC) de la Fédération suisse des sages-femmes (FSSF) s’est réuni le 25 janvier. Dans le cadre du processus de réorganisation, il a discuté et approuvé l’analyse de situation (première étape importante du processus). La prochaine étape consistera à traiter les divers domaines d’activités, dans un groupe de travail constitué de membres du CC et du secrétariat.
Le CC a également discuté de l’état des négociations tarifaires. Il a en outre approuvé le Règlement de la procédure de reconnaissance des soins périnataux gérés par les sages-femmes et a élu les membres ci-après au comité de pilotage: Anne Steiner, présidente, Marie-Frédérique Séchaud, Francesca Coppa Dotti et Ruth Erhard. Le CC a pris connaissance des résultats préliminaires de l’étude BRIDGE, présentés par l’équipe de recherche, et a examiné diverses recommandations de mise en œuvre possibles. Il a en outre approuvé les directives du Fonds pour les négociations tarifaires et a décidé de soutenir l’initiative populaire «Pour des soins infirmiers forts» de l’Association suisse des infirmières et des infirmiers.

Barbara Stocker Kalberer, présidente de la FSSF

La version intégrale du procès-verbal est disponible sur le site sous www.sage-femme.ch > Sages-femmes > Domaine pour les membres > La Fédération

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Ce dont il faut tenir compte pour la plate-forme e-log

En janvier, toutes les membres de la FSSF ont reçu par courriel leur numéro de membre, et elles peuvent désormais établir leur profil personnel sur la plate-forme www.e-log.ch, sous la rubrique Professionnels de santé. Vous trouverez un guide d’utilisation directement sur ce site web.
L’utilisation de la version intégrale est gratuite pour les membres de l’association professionnelle. Les non-membres peuvent également s’enregistrer et accéder dans une mesure limitée à différents domaines de cette plate-forme. L’utilisation de la version intégrale est payante pour les non-membres.
La nouvelle brochure FSSF sur la formation continue, contenant toutes les offres pour la période de juin 2017 à juin 2018, sera jointe à la prochaine édition de «Sage-femme.ch». Dès début avril, vous trouverez également tous les cours de formation continue sur www.e-log.ch. Les personnes intéressées doivent s’inscrire pour l’offre de formation souhaitée directement via cette plate-forme. Après avoir accompli la formation en question, elles peuvent imprimer une attestation de participation sous www.e-log.ch et les points-log sont directement crédités sur leur compte personnel de formation continue.
Toute activité de formation non assortie d’un label doit être saisie manuellement par la sage-femme. La vue d’ensemble des activités de formation saisies manuellement et des points attribués se trouve dans le Règlement de la plate-forme e-log, à la page 14. Lors d’un contrôle, la sage-femme concernée doit pouvoir apporter la preuve de toutes les prestations de formation.
D’autres prestataires de formation, par exemple les sections de la FSSF, ont la possibilité de faire labelliser leurs offres. La plate-forme permet de déposer une telle demande; les conditions requises sont précisées dans le règlement.
Cette plate-forme donne la possibilité d’annoncer de manière centralisée toutes les offres de formation continue (y compris interdisciplinaires) pour les sages-femmes, l’objectif étant qu’elles puissent répondre à leur devoir de formation continue en fonction des besoins.

Marianne Luder, chargée de formation Suisse alémanique

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Le conseil rédactionnel de Romandie recrute

La FSSF recherche dès maintenant de nouveaux membres de Suisse romande pour le conseil consultatif rédactionnel de «Sage-femme.ch». Les membres du conseil donnent leur avis et des recommandations quant au contenu du magazine et relaient les critiques entendues d’autres sages-femmes. Elles participent aussi au choix des différents thèmes traités dans «Sage-femme.ch». Les séances du conseil ont lieu quatre fois par an. Les langues utilisées sont principalement le français et parfois l’allemand, il est donc préférable de bien comprendre l'autre langue.
Vous engager et être force de proposition dans l’édition d’un magazine vous motive? Approfondir vos connaissances des différentes thématiques vous intéresse? Christine Brändli, cheffe du secrétariat, attend votre candidature à l’adresse ch.braendli@hebamme.ch. Cynthia Khattar, rédactrice romande, répond à vos questions à l’adresse c.khattar@sage.femme.ch.

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Conférence annuelle "Disaster care"

Le 29 mars prochain, la Fédération Suisse des Associations professionnelles du domaine de la Santé (FSAS) et le Service Croix-Rouge de la Croix-Rouge suisse organisent à Berne une conférence annuelle autour du « Disaster care ».
Une catastrophe est toujours synonyme de « situation extraordinaire ». Elle peut toucher certaines localités, des régions entières, voire toute la Suisse. Quels défis une situation de catastrophe comporte-t-elle pour le système de santé suisse ? A quels risques ou menaces pouvons-nous être confrontés ? Quelles organisations disposent de quelles compétences ? Quels rôles le système de santé et les collaborateurs eux-mêmes jouent-ils ?
Les membres de la FSSF peuvent saisir manuellement la participation à cet évènement sur la plateforme www.e-log.ch en tant que formation avec cinq points log.

Autres informations: Programme et inscription

SHV/FSSF, Cynthia Khattar


 

Deux nouveaux cursus de master en 2017

La Haute école spécialisée de Suisse occidentale ouvrira deux cursus de "Master of Science" en septembre 2017.

Le premier - en Sciences de la santé - est un master conjoint organisé à la fois par la Haute école spécialisée de Suisse occidentale et l’Université de Lausanne, avec des orientations en ergothérapie, nutrition et diététique, physiothérapie, sage-femme et technique en radiologie médicale. Ce programme sera articulé en un tronc commun avec un développement dans les différentes orientations et un travail de master.

Le second - en Ostéopathie - sera dispensé à la Haute école de santé de Fribourg. Il permettra de compléter la formation de bachelor.

Source: Communiqué de presses HES-SO du 21 novembre 2017

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Pourquoi démissionner ?

Au Royaume-Uni, le "Royal College of Midwives" a publié un rapport expliquant pourquoi les sages-femmes sont amenées à démissionner. Plus de 2000 sages-femmes ont répondu à l'enquête qui était destinée à celles qui avaient quitté la profession dans les deux dernières années ou à celles qui avaient l'intention de partir dans les deux prochaines années.

Plus de la moitié (52%) de celles qui ont déjà démissionné n'étaient pas satisfaites des effectifs en personnel. Un nombre similaire (48%) ont dit qu'elles sont mécontentes de la qualité des soins qu'elles sont en mesure de donner, 39% de la charge de travail, 35% du soutien de leur hiérarchie, 32% des conditions de travail.