5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr |petite écritureécriture normalegrande écritureversion imprimée
Recherche Site Internet
Congrès
La Fédération
Domaine pour les membres
Formation continue
Devenir sage-femme
Offres d'emploi
Journal "Sage-femme.ch"
Sections
Recherches sages-femmes
Coin des médias
Littérature
Liens
Contacts

La FSSF remercie, pour leur soutien
apporté à la réalisation de ces pages
:


Disponible au shop:
Etui en bâche de camion
> plus d'infos / images...
> commander au shop...
Nouveau au shop!
Carte de stationnement "Sage-femme en service"
> commander au shop...


Actualités pour les membres

Archives: | Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4 | Page 5 | Page 6 | Page 7 | Page 8 | Page 9 | Page 10 | Page 11 | Page 12 | Page 13 | Page 14 | Page 15 | Page 16 | Page 17 | Page 18 | Page 19 | Page 20 | Page 21 | Page 22 | Page 23 | Page 24 | Page 25 | Page 26 | Page 27 | Page 28 | Page 29 | Page 30 | Page 31 | Page 32 | Page 33 | Page 34 | Page 35 | Page 36 | Page 37 | Page 38 | Page 39 | Page 40 | Page 41 | Page 42 | Page 43 | Page 44 | Page 45 | Page 46 | Page 47 | Page 48 | Page 49 | Page 50 | Page 51 | Page 52 | Page 53 | Page 54 | Page 55 | Page 56 | Page 57 | Page 58 | Page 59 | Page 60 | Page 61 | Page 62 |

10.03.2014  Du misoprostol pour traiter l'hémorragie post-partum
05.03.2014  Une plate-forme et dix prix cette année (Awards 2014)
03.03.2014  Changement de cap pour la césarienne aux USA
17.02.2014  Le marché des assurances pour les sages-femmes s'effondre !
13.02.2014  L'entretien comme base dune bonne prise en charge
13.02.2014  En 2011, une hospitalisation coûtait en moyenne 9249 francs
13.02.2014  La trisomie 21 sur la liste des infirmités congénitales
13.02.2014  L'obsession d'avoir au moins un garçon

 

Du misoprostol pour traiter l'hémorragie post-partum

Le 8 mars dernier, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, la Confédération internationale des sages-femmes (ICM) et la Fédération internationale de la gynécologie et d'obstétrique (FIGO) ont annoncé le lancement d'une Déclaration commune sur l'utilisation du misoprostol pour le traitement de l'hémorragie post-partum.
Cette déclaration tient compte des dernières données concernant l'utilisation du misoprostol dans les milieux à ressources restreintes et appelle toutes les sages-femmes et obstétriciens à entreprendre des actions concrètes pour soutenir le droit des femmes à accéder à des services sûrs de santé maternelle.
Le texte de cette Déclaration commune existe en version française, anglaise, espagnole, portugaise et arabe).

Déclaration commune en français

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer Une plate-forme et dix prix cette année (Awards 2014)

En partenariat avec la Confédération Internationale des sages-femmes (ICM), la Fondation Sanofi Espoir lance une plate-forme dénommée «Connecting Midwives» avec un accès en anglais, français (http://fr.connectingmidwives.com/web) et espagnol.
Unique et innovante, cette plate-forme collaborative sera alimentée par les sages-femmes du monde entier. Elle leur offrira un espace dédié leur permettant d'échanger leurs expériences, et de partager leurs idées, projets et innovations. "Leurs actions seront mises en avant au sein de leur communauté pour valoriser le rôle essentiel qu'elles ont au quotidien pour améliorer l'éducation, la prévention et sauver des vies", souligne Caty Forget, déléguée générale de la Fondation Sanofi Espoir. «Cet espace de partage pourra les aider à enrichir leurs pratiques professionnelles et leurs réseaux, notamment pour celles qui exercent en zones rurales et sont souvent isolées.»

En plus d'être un lieu d'échange d'idées et de pratiques, cette plate-forme viendra récompenser certaines initiatives de terrain portées par les sages-femmes grâce aux "Sanofi Foundations Awards for Midwives".


 

Changement de cap pour la césarienne aux USA

Les organisations professionnelles des obstétriciens - «American College of Obstetricians and Gynecologists» et «Society for Maternal-Fetal Medicine» - ont procédé à un changement radical de direction en ce qui concerne les Guidelines sur la césarienne. Ainsi, un ralentissement de la dilatation du col n'est par exemple plus considéré comme une indication pour une césarienne (de même qu'une naissance gémellaire, un soupçon de macrosomie, etc.) alors qu'une induction du travail est désormais considérée comme un risque de naissance par césarienne.

Texte en anglais

Autres informations:
http://www.acog.org/
https://www.smfm.org/

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

Le marché des assurances pour les sages-femmes s'effondre !

Dès l'été 2015, les sages-femmes indépendantes allemandes n'auront plus d'assurance responsabilité. Pour ces sages-femmes, cela signifie l'exclusion professionnelle pure et simple puisque, sans assurance, elles ne peuvent pas exercer leur profession. La Fédération allemande des sages-femmes appelle à trouver ensemble une solution politique à ce problème.

Ni la Fédération des sages-femmes allemandes (Deutschen Hebammenverband DHV) ni l'Union des sages-femmes indépendantes allemandes (Bund freiberuflicher Hebammen Deutschlands BfHD) ne savent qui assurera encore les sages-femmes. Les nombreuses sollicitations auprès d'assurances allemandes ou étrangères sont restées jusqu'à présent sans succès.

La situation du marché des assurances engendre un effondrement de la prise en charge obstétricale. "C'est une situation absurde", déclare Martina Klenk, présidente de la DHV. Ruth Pinno, vice-présidente de l'Union BfHD précise que "Cela signifie pour les sages-femmes indépendantes une interdiction d'exercice professionnel puisque, sans assurance responsabilité, nous ne pouvons accompagner des naissances ni à domicile ni en milieu hospitalier ni comme sages-femmes agréées et nous ne pouvons même pas nous occuper des soins en prénatal et en post-partum. Le marché des assurances pour les sages-femmes ne se régule plus de lui-même. Les conséquences en sont dramatiques, la profession est véritablement menacée d'anéantissement." Si bien que Martina Klenk a lancé: "Nous avons besoin de toute urgence d'une solution politique !"

Autres informations: http://www.hebammenverband.de/aktuell/

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

L'entretien comme base dune bonne prise en charge

L'Académie suisse des sciences médicales (ASSM) a mandaté un groupe d'auteurs dirigé par le Prof. Wolf Langewitz de l'université de Bâle pour rédiger un guide pratique intitulé «La communication dans la médecine au quotidien».
Ce guide (79 pages) vise à aider les médecins à analyser et améliorer les entretiens avec leurs patients. Il tient compte des défis que rencontre actuellement le système de santé suisse et tente de montrer, à l'aide d'exemples, comment combler les insuffisances. Il peut être commandé gratuitement auprès du secrétariat général de l'ASSM (mail@samw.ch). Il est également disponible en ligne: www.samw.ch/fr >Publications > Guides pratiques

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer En 2011, une hospitalisation coûtait en moyenne 9249 francs

Cette moyenne masque toutefois de grandes différences. Quelques dizaines d'hospitalisations ayant nécessité des prises en charge particulièrement exigeantes ont coûté plusieurs centaines de milliers de francs chacune. A l'opposé, les hospitalisations les plus fréquentes, comme celles de nouveau-nés venus au monde à terme et sans complication, coûtent moins de 2000 francs.


 

La trisomie 21 sur la liste des infirmités congénitales

La trisomie 21  "Down Syndrom"  devrait désormais être inscrite sur la liste des infirmités congénitales.
Le Conseil fédéral y est favorable. Il partage les préoccupations de Roberto Zanetti (Soleure, PS) énoncées dans sa motion 13.3720 et a proposé le 6 décembre 2013 de l'accepter. Dans la foulée, le Conseil des Etats l'a adopté le 12 décembre 2013.

Le domaine des mesures médicales de l'AI fait actuellement l'objet d'un réexamen, afin de donner suite aux conclusions des rapports établis en la matière par le Contrôle fédéral des finances et par l'Office fédéral des assurances sociales. La mise en oeuvre de la motion pourra ainsi se faire dans le cadre de ces travaux. Ceux-ci aboutiront soit à l'introduction de la trisomie 21 en tant que telle sur la liste en annexe à l'ordonnance concernant les infirmités congénitales, soit à l'introduction de ses composantes qui ne figurent pas encore sur cette liste.

Source: www.parlament.ch > Documentation > Curia Vista

SHV/FSSF, Josianne Bodart


 

continuer L'obsession d'avoir au moins un garçon

Dans plusieurs pays d'Europe orientale, le rapport de masculinité à la naissance est anormalement élevé. C'est en particulier le cas dans le Sud du Caucase (Arménie, Azerbaïdjan et Géorgie) où il a pu dépasser 115 garçons pour 100 filles, et dans une moindre mesure dans l'Ouest des Balkans, autour de l'Albanie, où il se situe autour de 110 (contre 105 normalement).

Trois raisons au moins expliquent ce phénomène: la préférence «traditionnelle» pour les naissances masculines, l'accès aux technologies et conditions nécessaires à la sélection prénatale et l'effet aggravant de la baisse de la fécondité.