5 mai: Journée sages-femmes
Actualités

 
| all | fr | petite écriture écriture normale grande écriture ersion imprimée
Recherche Site Internet
Congrès
La Fédération
Domaine pour les membres
Formation continue
Informations
Documents/recommandations
Devenir sage-femme
Offres d'emploi
Journal "Sage-femme.ch"
Sections
Recherches sages-femmes
Coin des médias
Littérature
Liens
Contacts

La FSSF remercie, pour leur soutien
apporté à la réalisation de ces pages
:


Disponible au shop:
Etui en bâche de camion
> plus d'infos / images...
> commander au shop...
Nouveau au shop!
Carte de stationnement "Sage-femme en service"
> commander au shop...



Documents et recommandations


Journée scientifique 2010:
Obésité, troubles du comportement alimentaire et maternité

Journée scientifique 2008:
Information - choix - consentement éclairé: Quelle responsabilité pour la sage-femme?

  • Texte (455 kB)
    1ère conférence
    Consentement éclairé et pratique obstétricale aux Hôpitaux Universitaires de Genève
    M. Michel Boulvain est médecin adjoint agrégé au département de gynécologie-obstétrique des Hôpitaux Universitaire de Genève. Il a posé la problématique en bousculant quelques mythes, à savoir: - Le risque zéro n'existe pas - Tous les soignants ne sont pas capables d'informer correctement - Toutes les femmes (ou tous les couples) ne sont pas capables de prendre en compte tous les éléments de leur situation. Aujourd'hui, on ne jure plus que par l'importance de la médecine fondée sur les faits ("Evidence Based Medecine" en anglais), gardons à l'idée que les statistiques sont utiles pour dépasser et vérifier les impressions mais qu'elles ne suffisent pas. Certes, une lecture critique de la littérature est incontournable et les guidelines - quand ils sont raisonnables - rendent des services précieux, mais il ne faut pas oublier que les préférences des patientes entrent aussi en ligne de compte.
  • Texte (732 kB)
    2èmee conférence
    De l'information au consentement éclairé: la pratique des sages-femmes romandes
    Mme Anne Burkhalter est sage-femme clinicienne, responsable de formation et enseignante à Espace Compétences SA. Elle a fait un tour d'horizon des pratiques des sages-femmes romandes en interrogeant les sages-femmes responsables d'hôpitaux de zone, d'hôpitaux universitaires et de maisons de naissance. Elle fait ensuite le lien avec le droit des patients illustré et commenté dans la brochure "Sanimédia: l'essentiel sur les droits du patient". Mme Burkhalter ajoute que, "par son choix, la mère est déjà porteuse de risque". C'est ainsi que sages-femmes et obstétriciens deviennent de plus en plus les gestionnaires de ces risques. A travers le processus d'information et de consentement éclairé, la question essentielle devient "Comment travailler sur les compétences parentales pour que l'expérience de la naissance soit la plus heureuse possible?"
  • Texte (138 kB)
    3ème conférence
    Du choix au consentement éclairé: responsabilité des professionnels
    M. Alberto Crespo est juriste au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois. A travers l'éclairage juridique, M. Crespo nous permet de prendre conscience des droits et des devoirs des différents protagonistes dans le domaine de la maternité. Il a présenté et commenté des articles de loi faisant référence aux responsabilités des professionnels de la santé. L'information n'est pas un choix du professionnel mais bien une obligation légale. Dans les dossiers de soins, les professionnels de la santé doivent laisser des traces écrites des différents éléments d'information transmis de manière compréhensible aux patients.
  • Texte (76 kB)
    4ème conférence
    Choix et consentement éclairé: réflexion éthique de la conception à l'accouchement
    M. Alberto Bondolfi est théologien, éthicien et Professeur à l'Université de Lausanne. En prenant l'exemple de la "procréation médicalement assistée", M. Bondolfi présente l'implication personnelle du soignant comme un élément important qui intervient dans les choix proposés et les informations données aux patients. L'évolution des mentalités et du droit sont des éléments qui ne sont pas non plus à négliger dans l'idée d'une information éclairée.
  • Texte (891 kB)
    5ème conférence
    Provocation: réflexion sur l'information et le choix éclairé des parturientes
    Mme Françoise Willommet est sage-femme responsable de la salle d'accouchement au Centre Hospitalier Universitaire Vaudois. Mme Willommet débute sa présentation en se référant à un questionnaire de satisfaction récolté auprès des patients du CHUV en 2005. En reprenant les différentes questions posées alors aux soignés, elle met l'accent sur les principales problématiques définies alors et sur les perspectives proposées pour la prise en charge future. Elle pose ensuite un cadre légal très clair et adapté aux sages-femmes ainsi que des recommandations de bonne pratique élaborées par nos pays voisins par rapport à la prise en charge de patientes devant subir une provocation par un exemple.


Journée scientifique: Quel sens revêt la douleur de l’accouchement?

  • Texte (297 kB)
    Mme Samia Hurst, médecin et bio-éthicienne, est Maître-Assistante à l’Institut d’éthique biomédicale et Cheffe de clinique à l’Hôpital Cantonal Universitaire de Genève. Dans leur activité professionnelle, les sages-femmes sont amenées à prendre des décisions en réponse à la douleur éprouvée par les parturientes. Les problèmes éthiques soulevés dans ces situations méritent une réflexion approfondie.
    Samia Hurst est partie d’une question simple : «Un bon accouchement, au fait c’est quoi?».
  • Texte (380 kB)
    Mme Viviane Luisier, sage-femme, travaille à l’Arcade des sages-femmes à Genève. Elle a présenté le plan de naissance élaboré par les professionnelles du terrain dont le but est de rendre possible l’information éclairée des couples dans l’accompagnement de la naissance. La douleur de l’accouchement semble alors se présenter comme « une catégorie à part » difficile à classer et à cerner. Et la douleur des femmes est encore vue comme «hors normes» : il faudrait enfin se demander pourquoi.
  • Texte (131 kB)
    M. Daniel Péclard est psychosociologue et praticien en Médecine Chinoise Traditionnelle. Quelles sont les conséquences d’une transmission familiale de la naissance dans l’histoire des familles? Daniel Péclard s’est penché sur la transmission transgénérationnelle d’impressions et de sensations fortes (dont les accouchements difficiles, mais aussi les suites de couches dramatiques, fausses couches, choc des premières règles, etc.). Des défauts de transmission surviennent lorsque les mots n’ont pas pu être mis sur ces événements et leurs souvenirs. Ceux-ci n’en disparaissent pas pour autant. Au contraire, ils reviennent comme des fantômes et peuvent traverser les générations.
  • Texte (206 kB)
    Mme Eliane Perrin, Dr. en sociologie, est professeure à la Haute Ecole de Santé de Genève et chargée de recherche et d’enseignement au Département de psychiatrie des Hôpitaux Universitaires Genevois. « L’accouchement, est-ce un exploit sportif ? », s’est demandée Eliane Perrin, sociologue. Elle n’est pas une experte de l’accouchement mais, il y a quelques années, elle a étudié la souffrance solitaire du marathonien ainsi que les motivations des joggers (et joggeuses).
  • Texte (90 kB)
    Mme Marilène Vuille, licenciée en sociologie et anthropologie, est titulaire d'une maîtrise en sciences sociales. Elle enseigne à la Haute Ecole de Travail Social et de la Santé à Lausanne.
    Mme Vuille s'est intéressée, il y a quelques années, à un drôle de sujet pour une sociologue: l'accouchement et ses douleurs. Il s’agit d’un événement éminemment personnel, mais formaté par des croyances et des pratiques portées par un collectif.
    La dimension anthropologique de la douleur nous oblige à prendre en considération pour chaque parturiente la part de sa culture et de son histoire personnelle tout en identifiant chez nous, soignant(e)s, nos propres représentations personnelles et professionnelles. La douleur revêt un sens très différent d’une époque à l’autre, d’un domaine de la médecine à l’autre. La place qu’elle occupe en obstétrique est
    particulière.
  • Bibliographie (124 kB)


Recommandations relatives à la formation en acuponcture

  • Texte (15 kB)
    Les recommandations relatives à la formation des sages-femmes dans les domaines de l’acuponcture et de la médecine chinoise en Suisse ont été établies en collaboration avec l’organisation professionnelle suisse pour la médecine traditionnelle chinoise. Elles ont pour objectif d’aider les sages-femmes à évaluer les différentes offres de formation de façon critique, en leur proposant des critères de comparaison ainsi qu’une orientation lors du choix d’une formation.


Conférence "Migration et maternité: toile de fond et réalisations concrètes"

  • Texte (87 kB)
    Texte de la conférence de Mesdames Madeleine Wick, Iamaneh Suisse et Penelope Held, FSSF, faite dans le cadre de la journée de formation du 6 décembre 2004 à Lausanne.


Conférence "Migration, maternité et accès au système de soins: apports de l'anthropologie et politiques sanitaires"

  • Texte (299 kB)
    Texte de la conférence de Monsieur Ilario Rossi, UNIL, faite dans le cadre de la journée de formation du 6 décembre 2004 à Lausanne.


Conférence de Madame Dr. Gisela Perren Klingler

  • Texte (120 kB)
    Texte de la conférence de Madame Dr. Gisela Perren Klingler, à la journée de formation du 2 décembre 2002 "Lorsque la maternité devient lieu de violence et de traumatismes…", organisée par la FSSF, l’IRSP et les Ecoles de sages-femmes de Chantepierre, Lausanne et du Bon-Secours, Genève.
    Madame Perren Klingler, fondatrice de l’Institut Psychotrauma à Viège a publié sous sa direction un livre "Maux et mots" sur le debriefing, modèles et pratiques.


Conférence "Promotion de la santé: accompagner ou cibler?"

  • Texte (43 kB)
    Texte de la conférence "Promotion de la santé: accompagner ou cibler?" de Madame Martine Bovay , pédagogue et thérapeute de famille, faite dans le cadre des journées de formation des 20-21 novembre 2003 à Genève. Organisation FSSF et section de Genève.