Événements

Berne
Congrès médecine de genre et santé publique

Un plus pour toute la société
Il existe de grandes différences entre les genres concernant les symptômes et l’évolution de maladies ainsi que les effets de médicaments. Les prédispositions génétiques en sont en partie responsables : chaque cellule du cerveau, du cœur et du foie ainsi que l’équilibre hormonal sont différents chez les femmes et les hommes. Les normes spécifiques au sexe et l’accès inégal aux ressources sont d’autres facteurs qui influencent la vulnérabilité aux maladies, le vécu de la maladie et le comportement en matière de santé. Cela entraîne des conséquences également pour les employeurs et l’économie : 20% des femmes envisagent de quitter précocement le monde du travail en raison de la ménopause.

Bien que ces faits soient connus, les aspects spécifiques au genre sont encore trop peu pris en compte par la médecine. Il en résulte des déficits dans le diagnostic, les soins et la prévention ainsi que des impacts au niveau social et liés au genre.

vers l’article