Santé psychique: chiffres clés et impact du Covid-19

La publication des chiffres clés pour l’année 2020 décrit l’état de santé psychique de la population suisse, les prestations psychiatriques et psychothérapeutiques auxquelles elle a recours en ambulatoire et en stationnaire ainsi que leurs coûts. Afin de rendre compte des effets du COVID-19, cette troisième mise à jour des chiffres clés s’étend à la présentation des résultats d’études nationales, des résultats mensuels ainsi que, pour la première fois, de chiffres à l’échelle nationale sur les hospitalisations pour cause de tentatives présumées de suicide.

Résultats principaux: La détresse psychologique s’est accrue depuis le début de la

pandémie: la part des personnes faisant état de troubles psychiques a plus que doublé chez les jeunes entre 2017 et 2020/2021. Par rapport à 2019, le nombre de consultations en psychiatrie

ambulatoire (cabinets et hôpitaux) a diminué en 2020, malgré la mise en place de consultations par téléphone. Chez les enfants et les adolescent·e·s, les hospitalisations psychiatriques suivent une progression continue depuis 2012. En 2020, durant la première année de la pandémie, une hausse se dessine surtout à partir du mois de septembre. Elle concerne en particulier les filles et les jeunes femmes souffrant de dépression. Depuis 2017, les hospitalisations pour tentatives de suicide

présumées ont nettement augmenté chez les enfants et les adolescent·e·s, en particulier chez les filles et les jeunes femmes.

Source: Obsan Bulletin 02/2022

vers l’article
Nouveau: ressources Miapas

Pour la première fois, Miapas a rassemblé son offre documentaire afin d’en améliorer la diffusion auprès des professionnel·le·s et des parents. Ainsi, le Prospectus Miapas contient les informations les plus importantes sur le projet et tous les produits, sur deux pages.

vers l’article
Soins psychiatriques et psychothérapeutiques durant la pandémie

La Société suisse de psychiatrie et psychothérapie a sondé ses membres pour évaluer l’évolution de la demande en traitements psychiatriques ambulatoires durant la pandémie. Il en est ressorti que l’éventail des thérapies en psychiatrie adulte est suffisamment flexible pour faire face à la hausse temporaire des demandes. Ce sont principalement des patients en cours de traitement ou ayant déjà bénéficié d’un suivi qui ont recouru aux soins psychiques.

vers l’article
Burn out chez les sages-femmes françaises

Le Collège National des Sages-Femmes de France (CNSF) a présenté en juin son rapport sur l’évaluation de la santé au travail des sages-femmes en France – cette étude a été réalisée avant la crise sanitaire du Covid-19, qui a fortement impacté le quotidien des soignants.

vers l’article