Lancet
Nouveau: une Lancet Series sur l’allaitement

L’allaitement maternel présente des avantages avérés pour la santé des mères et des bébés, tant dans les pays à revenu élevé que dans les pays à faible revenu. Pourtant, moins de 50 % des bébés dans le monde sont nourris au sein conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé. Cette série de trois articles décrit les stratégies multiformes et très efficaces utilisées par les fabricants de lait artificiel pour cibler les parents, les professionnel·le·s de la santé et les décideurs politiques. Les pratiques marketing douteuses de l’industrie – en violation du Code de l’allaitement – sont aggravées par le lobbying exercé sur les gouvernements, souvent de manière clandestine par le biais d’associations commerciales et de groupes de façade, pour s’opposer au renforcement des lois de protection de l’allaitement et à la remise en cause des réglementations relatives aux normes alimentaires.

((QR CODE)) Lancet Series sur l’allaitement sur https://www.thelancet.com/series/breastfeeding

((QR Code si on a la place)) Présentation et informations de l’Organisation mondiale de la Santé du 8 février sur https://www.who.int/news-room/events/detail/2023/02/08/default-calendar/launch-of-the-2023-lancet-series-on-breastfeeding–including-the-influence-of-commercial-milk-formula-marketing

Voir aussi Le Monde du 8 février, https://www.lemonde.fr/planete/article/2023/02/08/les-strategies-marketing-sournoises-des-fabricants-de-laits-infantiles-pour-entraver-le-recours-a-l-allaitement-maternel_6160917_3244.html?fbclid=IwAR1p2-6EgDeOfoCjmc7SyC0ClU_31XUhFqtu0spCikDtxMLgCBJYN4Mopl8#xtor=AL-32280270-%5Bfacebook%5D-%5Bios%5D

vers l’article
Lancet
Le remboursement des frais de santé pendant la grossesse améliore la santé des nouveau-nés

Une étude publiée récemment dans le Lancet a évaluer l’effet de l’extension de la politique de santé suisse couvrant entièrement les coûts liés à la maladie pendant la grossesse (depuis le 1er mars 2014) sur les résultats de santé des nouveau-nés. Résultats: Après la mise en œuvre de la politique (contre avant), le poids moyen à la naissance a augmenté de 23 g (IC à 95 %: 5 à 40) et la proportion prévue de naissances avec un faible poids a diminué de 0 à 81 % (0 à 14 à 1 à 48) et celle des naissances avec un très faible poids a diminué de 0 à 41 % (0 à 17 à 0 à 65). L’effet sur le très faible poids de naissance n’a pas été confirmé par les analyses de sensibilité. La politique a eu un effet négligeable sur l’âge gestationnel (différence moyenne de 1 jour, IC à 95 % de 0 à 1) et aucun effet clair sur les autres résultats examinés. La variation de la proportion prédite pour les naissances prématurées était de -0-39% (IC 95% -1-2 à 0-38), pour les naissances extrêmement prématurées était de -0-09% (-0-27 à 0-08), et pour les décès néonatals était de -0-07% (-0-2 à 0-07).

Interprétation: L’accès gratuit aux soins prénatals en Suisse a réduit le risque de certaines conséquences néfastes pour la santé des nouveau-nés. L’extension de la couverture des soins de santé est une intervention pertinente du système de santé pour réduire le risque d’effets néfastes sur la santé du nouveau-né et, potentiellement, sur l’ensemble de la vie.

((QR code si on a la place)) Mihaela Epure, A., Courtin, E., Wanner, P., Chiolero, A., Cullati, S & Carmeli, C. (2023). Effect of covering perinatal health-care costs on neonatal outcomes in Switzerland: a quasi-experimental population-based study. Lancet; Mars. DOI: https://doi.org/10.1016/S2468-2667(23)00001-4  

vers l’article
Lancet
Le travail des sages-femmes réduit la mortalité périnatale

L’étude «Lives saved tool modelling study», récemment publiée par le Lancet, illustre bien le slogan de cette année pour la Journée internationale des sages-femmes: elle étudie les effets de diverses interventions dans le contexte des soins délivrés par des sages-femmes, sur la prévention et la réduction des décès maternels et infantiles ainsi que des fausses couches en s’appuyant sur des projections. Elle a également estimé le nombre de décès qui pourraient être évités chaque année jusqu’en 2035.

vers l’article
Lancet
Santé des femmes et des enfants en zones de conflits

La revue Lancet vient de consacrer une série d’article dédiée à la santé des femmes et des enfants en zones de conflits, visant à améliorer la compréhension des spécificités du soin en matière de nutrition et de santé sexuelle, reproductive, maternelle, néonatale, infantile et adolescente dans les situations de conflit.

vers l’article
Lancet
Un rôle primordial dans la couverture santé universelle

2020: année des infirmieržèrežs et des sages-femmes

L’année 2020 a été désignée pour la première fois année des infirmieržèrežs et des sages-femmes par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 2020 a été choisie en l’honneur du 200e anniversaire de la naissance de Florence Nightingale, icône des soins infirmiers, qui a soigné des soldats durant la guerre de Crimée et a instauré le soin comme une activité professionnelle respectable pour les femmes. Ceci reflète aujourd’hui l’espoir que les infirmieržèresžs et sages-femmes, colonne vertébrale des systèmes de soins de santé primaire à travers le monde, reçoivent enfin la reconnaissance, le soutien et le développement qu’ils et elles méritent.

vers l’article
Journal international de médecine
Méthode Kangourou à domicile pour les petits poids de naissance

Une étude a été menée en Inde, où se produisent 40 % des décès néonatals des pays en voie de développement. Deux groupes de nouveau-nés pesant 1500 g à 2 250 g à la naissance, sans comorbidité, capables de s’alimenter, nés à domicile ou revenus à domicile dans les 24 heures après leur naissance et enrôlés dans les 72 heures après leur naissance, ont été comparés.

vers l’article
Tribune Médicale
Le déclenchement prématuré, un bon compromis
Dans les cas de pré-éclampsie diagnostiqués entre 34 et 37 semaines de grossesse, le déclenchement prématuré de l’accouchement réduit la morbidité maternelle sans augmenter la morbidité néonatale malgré un risque accru d’admission en néonatalogie, selon une étude randomisée britannique publiée dans le Lancet.
vers l’article