Promemoria: Legge sul mercato interno e autorizzazione cantonale all’esercizio della professione sotto la propria responsabilità – Attenzione

Le responsabili del segretariato continuano a ricevere domande e richieste di aiuto da membri che si vedono recapitare, con le più improbabili motivazioni, richieste di pagamento da parte delle autorità cantonali per il rilascio di un’ulteriore autorizzazione all’esercizio della professione in un secondo o terzo cantone ecc., e non sono sicuri che tale richiesta sia giustificata o meno. Le responsabili della FSL sono in continuo contatto con la Commissione della concorrenza (COMCO) e ricevono un grande sostegno da questa collaborazione.

Chiunque chieda l’autorizzazione in un cantone diverso dal primo (che potrebbe essere soggetta a pagamento) dopo l’entrata in vigore della legge sulle professioni sanitarie (febbraio 2020) dovrebbe assolutamente leggere le news della Federazione (Vergbandsnews/Actualité de la Fédération) qui sotto riportate PRIMA di effettuare il pagamento!

Noi non smetteremo di occuparcene! Informativa da parte della COMCO su questa situazione insostenibile:

Non tutte le autorità sanitarie cantonali si attengono alle disposizioni della legge federale sul mercato interno per quanto riguarda il rilascio dell’autorizzazione. C’è stato un caso nella Svizzera occidentale in cui una fornitrice di prestazioni Spitex, insieme all’autorità per la concorrenza, ha sporto denuncia per un’autorizzazione non concessa. In un altro caso, accaduto nella Svizzera centrale, la stessa COMCO ha presentato ricorso contro la richiesta di pagamento per il rilascio dell’autorizzazione a una levatrice, poiché l’accesso al mercato deve essere concesso gratuitamente. I due ricorsi sono pendenti dinanzi ai tribunali cantonali competenti.

vers l’article
Rappel: loi sur le marché intérieur et autorisation cantonale d’exercer sous sa propre responsabilité professionnelle: attention!

Les responsables du secrétariat reçoivent régulièrement des demandes et des appels à l’aide de membres qui reçoivent des factures pour une autorisation dans un deuxième ou troisième canton, etc., avec des motifs très divers et improbables des autorités cantonales, et qui ne savent pas si la demande de paiement est justifiée ou non. Les responsables de la FSSF sont en contact étroit avec un responsable de la  Commission de la concurrence (COMCO) et bénéficient d’un grand soutien dans le cadre de cette collaboration.

Les personnes qui, après l’entrée en vigueur de la loi sur les professions de la santé (février 2020), demandent une autorisation (qui peut être payante) dans un autre canton que le premier doivent absolument lire la nouvelle de la Fédération ci-dessous AVANT de procéder au paiement:

Autorisation cantonale pour les sages-femmes et les organisations de sages-femmes dans le contexte de la loi sur le marché intérieur – good to know 

Nous y travaillons!!! Information de la COMCO sur cette situation intolérable:

Les autorités cantonales ne respectent pas toutes les directives du droit du marché intérieur lors de l’évaluation des autorisations. Dans un cas en Suisse romande, une prestataire de soins à domicile a fait recours contre une autorisation non accordée, en impliquant l’autorité de la concurrence. La COMCO elle-même a déposé un recours dans un cas en Suisse centrale parce que l’autorisation d’une sage-femme était payante, alors que l’accès au marché doit être gratuit. Les deux procédures de recours sont en cours devant les tribunaux cantonaux compétents.

vers l’article
Anche l’indicazione per viaggio urgente al laboratorio verrà codificata

La commissione tariffaria, responsabile dell’interpretazione e sviluppo dell’attuale struttura tariffaria, ha deciso, in seguito alla codifica ICD dell’anno scorso relativa alle indicazioni manifeste e non manifeste per i controlli durante una gravidanza a rischio, che anche i viaggi urgenti al laboratorio (voce tariffaria D16) devono essere codificati. I relativi codici sono L1-L6. La conversione è in corso e sarà completata entro il 1° marzo 2023. I fornitori di software ne sono al corrente e informeranno le e i loro utenti una volta completato l’adeguamento in questione. Quest’ultimo è importante per rispettare i requisiti di legge in materia di protezione dei dati.

 

Novità – Indicazioni per viaggi urgenti al laboratorio

L1 Screening per il diabete (prelievo di sangue venoso per test di tolleranza al glucosio)

L2 Screening per gli anticorpi fetali nel sangue della madre (prelievo di sangue venoso, per es. dopo caduta o altro trauma addominale)

L3 Status urinario per sospette infezioni durante la gravidanza, il parto e il puerperio (catetere urinario monouso)

L4 Analisi di laboratorio per sospette infezioni della madre durante la gravidanza, il parto e il puerperio (prelievo di sangue venoso per determinare la CRP e leucociti/emogramma 1)

L5 Misurazione della bilirubina nel neonato itterico (prelievo di sangue capillare)

L6 Screening del neonato (nei giorni festivi e nei fine settimana, impostazione nell’ufficio postale con levata della posta nel fine settimana)

vers l’article
Podcast Herztöne / Battements de cœur: nouveaux épisodes!

Dans l’épisode 34  «La recherche, c’est une entreprise collective» (en français), Patricia Perrenoud, sage-femme, enseignante et chercheuse en anthropologie à la Haute Ecole de Santé Vaud, décrit ses recherches passée et en cours. Elle évoque ce que les sciences humaines ont à apporter à la pratique sage-femme et pourquoi il est important que les sages-femmes fassent de la recherche.

Dans l’épisode 33 intitulé  Enceinte en prison – visite à la maison d’arrêt d’Hindelbank (Schwanger im Gefängnis – Besuch in der Justizvollzugsanstalt Hindelbank, en allemand), Manuela Jenni, sage-femme et Annina Ortegon, travailleuse sociale à la prison d’Hindelbank, parlent de leur travail auprès des femmes enceintes incarcérées.

Vers le podcast 

vers l’article
Evaluation du projet de mise en réseau Miapas – Promotion de la santé durant la petite enfance

Connaissez-vous les recommandations et les messages nationaux destinés aux professionnel·le·s et aux parents sur les thèmes de l’activité physique, de l’alimentation et de la santé psychique durant la petite enfance ? Comment les jugez-vous ? C’est ce que les responsables du projet souhaitent savoir par le biais de cette brève enquête.

Veuillez prendre environ 5 minutes pour répondre à cette question. Le lien suivant vous permet d’accéder à l’enquête :

https://survey.buerobass.ch/btgfqktdto?l=fr&urlVar01=2

En participant, vous apportez une contribution précieuse au développement du projet Miapas !

Miapas est un projet de mise en réseau interdisciplinaire pour la promotion de la santé durant la petite enfance, que Promotion Santé Suisse met en œuvre en collaboration avec des associations nationales du domaine de la santé et du social.

Le Bureau d’études de politique du travail et de politique sociale BASS a été chargé d’évaluer ce projet. Vos données seront traitées de manière anonyme et confidentielle, de sorte qu’il ne sera pas possible de tirer des conclusions sur vous ou sur votre organisation.

Nous vous prions de bien vouloir remplir le questionnaire jusqu’à fin février 2023.

Nous vous remercions vivement de votre participation à l’enquête !

vers l’article