Premier échange national entre la Fédération suisse des sages-femmes et l’Association suisse des centres de puériculture

Un réseau solide et une bonne collaboration interprofessionnelle entre les sages-femmes et les consultations parents-enfants (CPE) sont essentiels pour que les familles reçoivent un soutien et un accompagnement optimaux après la naissance de leur enfant.

Mais quels sont les facteurs de succès d’un réseautage durable entre les deux groupes professionnels? Quels sont les exemples de bonnes pratiques concernant les outils qui contribuent à une collaboration réussie et orientée vers les besoins des familles?

En novembre dernier, à l’occasion du premier événement national de réseautage et d’échange, plus de 90 personnes se sont réunies pour approfondir ces questions. Ont participé à cet événement, du côté de la Fédération suisse des sages-femmes (FSSF), les présidentes de section, les co-présidentes et/ou les vice-présidentes ainsi que les représentant·e·s de comité responsables de la collaboration interprofessionnelle au niveau cantonal ou intercantonal, et du côté de l’Association suisse des consultations parents-enfants (ASCPE), un·e ou deux responsables d’organisation de CPE par canton (par exemple, direction, direction de domaine spécifique, selon l’organisation) ou des représentant·e·s des services de coordination cantonaux/associations cantonales de CPE.

Trois exemples de bonnes pratiques de différents cantons ont permis aux participant·e·s de découvrir à quoi peut ressembler très concrètement la collaboration interprofessionnelle. L’objectif de l’événement était que les participant·e·s puissent en retirer des éléments concrets pour renforcer le travail en réseau dans leur région. Nous tenons maintenant à partager ces précieux outils avec tous nos membres. C’est pourquoi vous trouverez en annexe les présentations des exemples de bonnes pratiques ainsi qu’une interview avec la directrice de l’ASCPE et la secrétaire générale de la FSSF, dans laquelle le projet et la vision sous-jacente sont à nouveau expliqués en détail.

Le succès de cette première rencontre de réseautage ne doit être que le début d’autres projets communs visant, tant au niveau national que cantonal, à renforcer encore la collaboration interprofessionnelle et à partager les ressources limitées.

 

vers l’article