L’avis de droit sur l’utilisation du placenta a été mis à jour

A qui appartient le placenta? A l’enfant? A la mère? A la sage-femme? Au lieu où l’enfant est né? Comment faut-il traiter le placenta? Peut-on le transporter, le donner ou l’enterrer? Peut-il être enterré dans un jardin privé ou doit-il faire l’objet d’une élimination spéciale? Ou les deux? Comme de nouvelles questions juridiques au sujet du placenta sont parvenues au secrétariat, l’avis de droit existant a été mis à jour.

Cet avis traite du droit des biens et de la commercialisation, du droit de la protection de l’environnement, du droit funéraire et fournit des recommandations aux parents et aux sages-femmes.

Il est disponible en allemand, en français et en italien:

 

Voir aussi l’interview de Christine Boldi, avocate, dans le numéro de juillet d’Obstetrica.

vers l’article