Interpellation déposée au Conseil national: mesures pour lutter contre la pénurie de sages-femmes

En Suisse, les données collectées de manière structurée sur les sages-femmes sont rares! Sans données, il n’est pas possible d’évaluer les lacunes en matière de soins, d’établir une planification adéquate de la formation, de surveiller les taux d’abandon de la profession, etc.

Afin de mettre en évidence cette situation et, espérons-le, d’y remédier dans un avenir proche, la Fédération a formulé une interpellation en collaboration avec le lobbyiste, Monsieur Walter Stüdeli, de Köhler, Stüdeli und Partner GmbH, qui soutient la FSSF depuis l’automne dernier dans son travail politique au niveau fédéral, et avec la participation de Tiana Angelina Moser, conseillère nationale, PVL, ZH, interpellation qui a été déposée au Conseil national le 16.03.2023. Une réponse du Conseil fédéral est attendue après 3 mois.

Les conseillères et conseillers nationaux suivants ont cosigné l’interpellation :
– Geissbühler, Andrea Martina, UDC, BE
– Gysi Barbara, PS, SG
– Mettler Melanie, PVL, BE
– Nathermod Phliippe, PLR, VS
– Prelicz – Huber , Verts, ZH
– Roduit Benjamin, Le Centre, VS

 

vers l’article
Update: Suite au refus de l’OFSP concernant les propositions de modification de l’OPAS – intervention parlementaire déposée

Les nouvelles de la Fédérations présentaient il y a quelque temps l’interpellation déposée par Flavia Wasserfallen, CN/BE.

Le Conseil fédéral a répondu aux questions posées et donne son accord de principe pour une adaptation de la LAMal – ce qui est très réjouissant!

Mais cette réponse positive donne maintenant la possibilité de participer à une éventuelle proposition de mise en œuvre. Une révision de la LAMal peut durer de 2 à 3 ans, doit passer par le Parlement et est très coûteuse. Mais cela en vaut la peine si les sages-femmes obtiennent ensuite – en plus des médecins et des chiropraticien·ne·s – une compétence de prescription dans la LAMal!

 

 

vers l’article
Après le rejet de l’OFSP des propositions de modifications OPAS: dépôt d’une interpellation parlementaire

Dans l’infolettre du mois d’août 2022, la Fédération faisait part de la réponse négative de l’OFSP aux deux demandes de modification de l’OPAS déposées.

Tel que mentionné dans le message, l’Office fédéral de la santé publique souhaite, en ce qui concerne la compétence de prescription des sages-femmes, une demande émanant du parlement. La FSSF, en collaboration avec  Köhler, Stüdeli & Partner GmbH et les conseillères nationales Flavia Wasserfallen, SP/BE et Barbara Gysi, SP/SG, a élaboré une interpellation sur cette thématique, interpellation que Flavia Wasserfallen a déposée pendant la session d’hiver, à la mi-décembre 2022.

Vers l’interpellation (en allemand):  4453 | Insécurité juridique concernant le remboursement des soins ambulatoires dispensés par les sages-femmes

Une réponse du Conseil fédéral est attendue en avril 2023, lors de la session de printemps.

vers l’article