Retourner vers Actualité de la Fédération
Utilisation d’appareils de mesure de la bilirubine transcutanée dans l’activité ambulatoire des sages-femmes

Si les sages-femmes souhaitent utiliser leurs propres appareils de mesure transcutanée de la bilirubine dans leur pratique ambulatoire, elles doivent remplir les conditions suivantes de l’ordonnance sur les dispositifs médicaux (ODim, RS 812.213):

 

Art. 71 Maintenance

 Tout professionnel utilisant un dispositif veille à ce que sa maintenance et les tests de maintenance soient réalisés conformément aux exigences légales.

2 La maintenance doit obéir aux principes d’un système de gestion de la qualité et être organisée et documentée adéquatement; elle se fonde:

a.
sur les instructions du fabricant;
b.
sur les risques inhérents au dispositif et à son utilisation.

3 Pour les dispositifs avec fonction de mesure, des procédures de contrôle telles que définies dans l’ordonnance du 15 février 2006 sur les instruments de mesure114 peuvent être prévues.

4 Swissmedic peut formuler et publier des directives concernant la maintenance. Ces directives sont réputées refléter l’état de la science et de la technique.

 

Bonnes pratiques suisses de retraitement

SSSH, Société suisse de stérilisation hospitalière; SSHH, Société suisse d’hygiène hospitalière; Swissmedic, Institut suisse des produits thérapeutiques. Edition actualisée en 2022

 

L’achat et l’entretien correct des appareils ne sont pas remboursés aux sages-femmes en exercice sous propre responsabilité professionnelle, car celles-ci pourraient être tenues responsables des erreurs d’utilisation et des éventuels défauts des appareils.

La Fédération suisse des sages-femmes recommande donc de faire preuve de la plus grande prudence lors de l’utilisation de ses propres appareils de mesure transcutanée de la bilirubine et de n’utiliser l’appareil que si les points mentionnés ci-dessus, en particulier un maintien, un contrôle et un étalonnage professionnels réguliers, sont garantis. Nous déconseillons à présent les applications via téléphone portable qui mesurent la coloration jaune de la peau via une caméra, en raison des risques liés aux dispositifs médicaux non autorisés.

Partager l'article: