Tous les articles
Les besoins des femmes en matière de santé doivent être mieux pris en compte

En matière de santé, les besoins des femmes diffèrent de ceux des hommes. Or, cet état de fait n’est pas suffisamment considéré dans la prise en charge médicale et la recherche. Lors de sa séance du 15 mai 2024, le Conseil fédéral a, en réponse à un postulat, adopté un rapport mettant en évidence la nécessité d’agir dans ce domaine. Il charge plusieurs services fédéraux de mettre en œuvre des mesures dans la recherche, la prévention et la formation.

Le rapport spécifie notamment: «Les maladies spécifiques aux femmes sont souvent négligées. Par exemple, les expert·e·s estiment qu’en Suisse, il faut en moyenne 6 à 9 ans pour diagnostiquer une endométriose. Un tel délai peut entraîner la formation de tissu cicatriciel, ce qu’il faut absolument éviter.»
NDLR: Il est toutefois à noter que ce rapport ne met en avant les besoins spécifiques des femmes qu’en matière d’endométriose, et non ceux en termes de santé sexuelle ou reproductive, ou de maternité en général (allaitement compris).

Source Communiqué de presse du Conseil fédéral du 15 mai

Vers la Fiche d’information Santé des femmes

Vers le Rapport de postulat Santé des femmes

Partager l'article: