Retourner vers Revue de presse
Tribune Médicale
Protéger le nourrisson au cours des premiers mois de vie

L’immunisation de base des nourrissons contre la coqueluche n’est complète qu’après quatre mois, suivie d’une première vaccination de rappel à l’âge de 12 mois. Dans la mesure où les nourrissons et les enfants en bas âge sont très vulnérables à la fois à l’infection par Bordetella pertussis en soi et aux évolutions sévères pouvant aller jusqu’à des complications fatales, il convient de tout mettre en œuvre pour vacciner chaque future mère à chaque grossesse. Il en va de même pour l’entourage familial et les personnes en charge de la garde.

Lors d’un symposium sponsorisé par GSK dans le cadre du congrès annuel de la Société Suisse de Gynécologie et d’Obstétrique (SSGO), le Dr Thierry Schaffner, département médical de GSK, a expliqué le concept moderne de vaccination anticoquelucheuse, qui s’est déjà avéré particulièrement efficace dans de nombreux pays. Pour une protection optimale, l’OFSP et la CFV recommandent : ■ vaccination anticoquelucheuse à chaque grossesse, idéalement durant le 2e trimestre ou au plus tard au début du 3e trimestre; ■ vaccination des nourrissons et des enfants en bas âge à partir de l’âge de deux mois; ■ vaccination des proches (parents, grands-parents, fratrie), ainsi que des personnes en charge de la garde et du personnel médical en contact régulier avec des nourrissons de moins de six mois.

Vers l’article

Partager l'article: