Retourner vers Revue de presse
RTS
Psychose puerpérale: vivre sa maternité dans une autre réalité

La psychose puerpérale, également appelée psychose du post-partum (PPP), est un trouble rare qui concerne une à deux naissances sur mille. Mais ce trouble nécessite une prise en charge d’urgence, notamment en raison du risque élevé de suicide qui y est associé.

Il est crucial de connaître et de reconnaître ce trouble, car aujourd’hui, dans les pays industrialisés comme la Suisse, la première cause de décès périnatal pour une mère est le suicide.

Dans le podcast Dingue, Caroline (prénom d’emprunt) raconte comment, quatre mois après la naissance de sa fille, elle a presque totalement cessé de dormir et s’est lancée frénétiquement dans divers projets, sans se rendre compte que sa perception de la réalité s’altérait: « C’est un peu comme si vous travailliez sur plein de choses qui sont dans des cases dans votre tête, et que quelqu’un ouvre tous les tiroirs, que toutes les pages s’envolent et que tout d’un coup votre cerveau, il connecte des trucs qui n’ont rien à voir. »

Plus d’informations

Partager l'article: